Plaisir et écriture: 3 conseils pour les concilier

Dans cet article, je te donne 3 clés pour retrouver le plaisir d'écrire.

Plaisir et écriture: irréconciliables?

Plaisir et écriture ne vont pas forcément de pair. En effet, la mythologie liée à cet art est particulièrement centrée sur la souffrance. Bien plus: si tu écris un roman sans souffrir, tu vas sembler suspecte.

Pourquoi est-ce qu’on pense comme ça? J’y vois au moins deux raisons:

  1. La mythologie de l’écrivain souffrant: on ne construit pas une oeuvre littéraire sans en chier. Il n’y à qu’à regarder le champ lexical qu’on associe aux « grands écrivains »: génie, gigantisme, immensité. Dès lors, ce qui va avec est forcément une certaine idée de la création: une création difficile, torturée, perfectionniste.
  2. Une société qui oppose travail et plaisir : dès l’école, en effet, nous avons été habituées à cette idée. Le plaisir se mérite. Si tu en as sans l’avoir mérité, tu es coupable.

Pourtant, je défends ici l’idée (et ce depuis longtemps), que le plaisir doit être mis AU CENTRE de la création littéraire. Pas comme une conséquence de ton travail, mais plutôt comme à la base de celui-ci.

Pourquoi? Parce non seulement il va t’aider à avancer et à TERMINER tes projets, loin de la procrastination et la culpabilité qui en résulte (créant – comme avec les régimes alimentaires qui, à force de te priver, te font manger plus – un cercle vicieux), mais encore tu vas découvrir que tu écris beaucoup mieux quand tu es heureuse. Si, si, je t’assure.

Photo Erelle Bertolini

Voici donc quelques conseils.

3 conseils pour débloquer ta plume et t’éclater

Écrire en pensant à toi et non à ton lecteur ou lectrice potentiel-le

Beaucoup de femmes qui se lancent dans l’écriture d’un roman et avec qui je travaille se posent la question du regard de celle ou de celui qui lira son texte. Pourtant, c’est une préoccupation qui a tendance à bloquer l’écriture. En effet, cette manière de penser te coupe de ta liberté créative.

Quand tu écris, au contraire, fais-toi plaisir. Écris le livre ou le texte que tu aimerais lire.

Écrire sur de courts laps de temps et te faire plaisir après

Planifier de longues journées d’écriture, quand on a du mal à s’y mettre, est pesant. Au contraire, si tu planifies de courtes sessions régulières (20-30 min.), tu n’auras pas le temps de tergiverser et de tourner en rond. Ainsi, lance-toi dans l’écriture sans réfléchir pendant ce laps de temps, puis offre-toi une récompense! Un café sur une terrasse, un bain, un achat que tu as envie de faire depuis longtemps…

Prendre un rendez-vous d’artiste par semaine

Enfin, prendre du temps pour s’amuser au moins une fois par semaine est une pratique très puissante. Si tu veux la découvrir, je l’ai détaillée ici.

Bonne écriture ! 😉

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *