Faut-il être torturée pour écrire un (bon) livre?

écriture torturée

La littérature torturée

Faut-il être une personne torturée pour écrire un livre? En conséquence, un livre s’écrit-il obligatoirement dans la douleur?

En effet, il y a un mythe qui perdure autour de l’écriture, qui est qu’il faut souffrir pour produire un livre. Car on associe volontiers l’artiste à un être torturé. Tel le poète maudit, l’écrivain souffre pour produire quelque chose de bon. C’est une vision largement héritée du romantisme.

Plus près de nous, il y a, surtout chez les femmes, éduquées à être de bonnes élèves, beaucoup de perfectionnisme. Ce perfectionnisme les pousse à vouloir être parfaites et à craindre l’échec – sachant que la définition de ce qui est parfait reste, avant tout, personnelle et donc relative. Mais, autour de moi, je vois des femmes intelligentes, éduquées, créatives, se ronger les sangs au sujet de l’écriture, et craindre de ne pas en savoir assez pour écrire un livre.

Or, sache-le: tu en sais assez. Tu es suffisamment douée. Tu es CAPABLE d’écrire un livre et d’y prendre du plaisir. Comment? Voici quelques conseils.

Comme oim sur cette photo, tu peux être une femme heureuse ET écrire – photo Erelle Bertolini

3 conseils pour mettre de la sérénité dans ton écriture

1. Ne fais pas de ton livre l’œuvre de ta vie

Au contraire: aborde l’écriture de ton livre comme un jeu. Comme une expérience. Sinon, le perfectionnisme va te bloquer. Et puis, tu as ta vie entière pour écrire des livres, et tu dois t’accorder une marge de progression. Ainsi donc, si tu envisages l’écriture comme un apprentissage, tu la vivras de manière bien plus légère et agréable.

2. Pour éviter d’être torturée, joue

Ainsi, accorde-toi des moments d’amusement en dehors de l’écriture. Ce sont les fameux rituels dont je parle souvent ici, et que tu trouveras ci-dessous. Télécharge-les pour les mettre en pratique! Ils t’aideront, eux aussi, à entrer dans le processus créatif sans lourdeur inutile.

3. Écris sur de courts laps de temps

Enfin, ne te mets pas la pression pour écrire pendant des heures. Si tu as un projet, mieux vaut l’aborder pas de courtes sessions d’écriture (20-30 min), qui te laisseront satisfaite de ta productivité, et heureuse d’aller vers la réalisation de ton rêve d’écriture.

Partager cet article

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *