Le plus grand ennemi de la créativité

Titre de l'article
Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité parce que la perfection n'existe pas. Il bloque donc le processus créatif.

Le perfectionnisme, définition

C’est quoi le perfectionnisme? C’est un comportement qui part du principe que la perfection peut (doit) être atteinte. Sous sa forme extrême, il considère toute imperfection comme inacceptable. C’est un des plus grands obstacles à la créativité. Surtout que l’idée qu’on se fait de la perfection est en réalité très personnelle.

Moi-même, je suis une perfectionniste repentie. Et la volonté d’écrire quelque chose de parfait a contribué pendant longtemps à mes blocages d’écriture. Le perfectionnisme bloque bien des écrivain-e-s.

Le travail acharné et la souffrance comme mesures du génie

Le perfectionnisme va de pair avec une idée encore très répandue, quand on pense à la création artistique, qui est qu’il faut beaucoup de talent pour se lancer. Notre société privilégie en effet encore une vision très élitiste de l’artiste, et aussi très torturée. Non seulement il faut souffrir pour « accoucher » de quelque chose de valable, mais encore ce qui est original l’est à force de travail acharné uniquement.

On promeut aussi largement l’idée de « génie » créatif, que ce soit lorsqu’on étudie les écrivains « classiques » à l’école, ou encore lorsqu’on parle des artistes en général.

Le perfectionnisme restreint le champ des possibles

Je n’aime pas l’idée de génie. Elle restreint le champ des possibles au lieu de l’ouvrir, elle entrave au lieu de libérer. Et en conséquence de cette approche lointaine et déférente, nous devenons perfectionnistes. Le perfectionnisme nous pousse à vouloir que tout soit sans failles car nous avons peur d’échouer. Derrière le perfectionnisme se cache, en effet, la peur (apprise) de l’échec.

Attention, le perfectionnisme n’a rien à voir avec l’exigence. On peut être très exigeant-e avec son art mais rejeter toute idée de perfectionnisme. Mais nous apprenons par essais et erreurs. Nous avons besoin de présenter un travail peu abouti avant de trouver notre voie et devenir vraiment bon-ne-s.

Recontacter sa créativité et écrire librement

De plus, contacter son esprit créatif est difficile dans un monde où on privilégie le devoir et la productivité. Or, la créativité a besoin d’espace et de jeu. L’on doit donc réapprendre à contacter sa créativité dans un espace de liberté totale. La question que l’on donc peut se poser, c’est:

Qu’est-ce que j’écrirais si je n’étais pas obligé-e de bien écrire ? 

C’est une question que pose Julia Cameron dans son magnifique ouvrage Libérez votre créativité, dont je parle souvent ici. Il est donc primordial de se donner cet espace, et de manière régulière.

Et si tu as envie d’essayer tout de suite d’écrire sans entraves, tu peux t’inscrire au défi d’écriture ci-dessous! 😉

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre de pied à l’étrier!
Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les personnes qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id pulvinar lectus vel, Praesent non leo libero suscipit