Pourquoi un plan peut bloquer ton écriture

Un plan peut-il faciliter, ou au contraire bloquer l’écriture ? C’est la question qui divise:

Faut-il faire un plan avant de commencer à écrire un roman?

Ainsi, on en a beaucoup parlé lors de la récente Semaine Femmes & écriture, à laquelle tu as peut-être assisté. Certaines le défendent bec et ongles, d’autres l’abhorrent.

En définitive, je ne crois pas qu’il existe une réponse univoque à cette question. En revanche, je peux partager avec toi ici le fruit de mon expérience:

Un plan peut bloquer ton écriture

Avant de t’en parler plus en détails, laisse-moi de faire part du témoignage précieux d’une de mes clientes, que j’accompagne en individuel sur son projet de livre:

L’écriture me permet de m’exprimer à nouveau, ou devrais-je dire de m’exprimer ENFIN! J’adore ce processus. Heureusement que je ne me suis pas figée dans un plan, je n’aurais même pas pensé à un centième de ce que j’écris.

Anne-Laure
Youhouuu!!! Je ne suis pas bloquée par un plan et j’écris librement !

Selon moi donc, écrivaine longtemps bloquée, c’est le plan qui te bloque, et voici pourquoi:

  1. Tu souffres du « complexe de la bonne élève »
  2. Tu manques de confiance en toi
  3. Tu es perfectionniste

Je ne vais pas développer plus avant ces points, puisque je l’ai déjà fait, mais si tu veux plus de détails, clique sur les liens ! 😉

Comment écrire (un roman) sans plan ?

Ici, je ne parlerai que d’écriture fictionnelle et autobiographique. Il y a des types de livres (comme un livre pour ton entreprise, par exemple) pour lesquels un plan est parfois indiqué (et encore…).

Alors, comment écrire un roman sans faire de plan? Je l’ai détaillé dans un article. En substance, j’y disais ceci: en suivant sa curiosité. C’est un conseil de Stephen King, d’ailleurs. Il le donne dans Écriture, mémoires d’un métier, un de mes livres de chevet.

Plus récemment, sur le site de la maison d’édition de Joël Dicker, Rosie & Wolfe, dans un article intitulé « Un plan ou pas de plan », on trouve ceci:

L’inconvénient : à trop vouloir tout baliser, à trop suivre un plan établi, on oublie de se perdre et de découvrir des idées, des chemins, des voies insoupçonnées. Le plan peut assécher l’imagination et limiter votre livre à ce cadre prédéfini. Ce serait dommage.

https://www.rosiewolfe.com/blog/2022-02-13/un-plan-ou-pas-de-plan

Je pense exactement la même chose. A mon avis, on écrit de bons livres avec un plan. Mais sans, on écrit des livres exceptionnels.

Tu veux en faire l’expérience? Tu peux commencer par essayer mon défi d’écriture !

Partager cet article

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

2 réponses

  1. Merci, Marie-Eve, pour cet article (et tous les autres 🤩). Pour ma part, j’etais à l’origine totalement convaincue de la necessité d’établir un plan complet (syndrome bonne élève sans doute 😁). Je suis maintenant assez partagée. Avec le recul, j’estime avoir passé bien trop de temps sur la scénarisation de mon roman en cours. J’en ai perdu l’envie viscérale d’écrire et l’enthousiasme que j’avais à l’origine du projet… Et finalement, tout cela me bride. A l’avenir, je me contenterai d’un plan très sommaire et j’attaquerai le premier jet. Pour l’heure, avec le sentiment désagréable d’avoir en définitive procrastiné pendant de longs mois au lieu d’entrer dans le vif du sujet, je me remobilise tant bien que mal pour donner vie à mes personnages…

    1. Merci pour ce commentaire très éclairant, Cathie! C’est exactement ça: le plan sert parfois à entretenir la peur de se lancer… Mais maintenant que vous en avez pris conscience, je suis certaine que votre projet va prendre forme. 😉 Bon courage, et j’espère vous lire bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *