Compte-rendu 2021: 3 choses que j’ai apprises cette année

bilan 2021
Dans cet article, je reviens sur l'année 2021, riche en enseignements pour mon écriture. Et toi, quel est ton bilan?

Compte-rendu d’une année d’écriture

L’heure du bilan approche, avec la fin de l’année. Pour toi aussi, j’imagine. Ainsi, j’ai décidé, quant à moi, de faire le compte-rendu de mon écriture pour 2021. Cette dernière a été, en effet, riche en enseignements.

Comme tu le sais peut-être, 2021 a été marquée par deux événements majeurs, en ce qui me concerne:

  1. La publication de mon livre sur l’écriture, Écris ton histoire: petit guide d’écriture bienveillant pour les femmes, en mars 2021;
  2. La correction d’un roman que j’ai écrit en 2020.

Voici, pour toi, 3 choses que j’en ai retirées pour ce petit compte-rendu.

compte rendu écriture

1. L’auto-édition est une voie à ne pas négliger

J’ai écrit un article au sujet de l’auto-édition en février 2021 pour deux raisons, au moins. D’abord, parce que les éditeurs sont débordés et qu’ils croulent sous les manuscrits. Ainsi, passer par l’auto-édition permet de faire connaître ses textes dans des délais plus raisonnables. Mon livre, par exemple, est sorti en mars 2021, soit trois semaines après que j’ai envoyé mon manuscrit à la plateforme ISCA. Ensuite, c’est un moyen d’avoir une meilleure prise sur son texte: tu le vends au prix que tu souhaites, tu as droit à une meilleure marge sur ses ventes, et tu communiques dessus comme il te plaît. De plus, si tu as écrit un livre pour ton entreprise, comme c’est mon cas, tu bénéficies largement de ces avantages.

2. Il faut se fixer des délais et planifier son écriture

Pour terminer un projet et pour le corriger, il faut se fixer des délais, c’est primordial. Premièrement, des délais pour terminer les projets. Deuxièmement, il faut planifier à l’avance ses séances d’écriture. Si on ne fait pas ces deux choses, il y a de grands risques de ne jamais voir le bout, surtout si c’est un projet de longue haleine, comme un roman. Car faire preuve d’auto-discipline est une des choses les plus difficiles au monde. Il faut donc mettre toutes les chances de son côté pour y arriver.

3. L’art a besoin de temps

C’est Brenda Ueland, la pionnière des ateliers d’écriture, qui le disait: l’art et la créativité ont besoin de temps. Ainsi, même s’il est bon de se fixer des délais pour finir un projet, il faut s’accorder des moments de pause: aller se promener, mais aussi se distraire et s’amuser. Ainsi tu recharges tes batteries d’écrivaine, tu te remplis d’images, de sensations et de joie. De plus, il faut accepter que, parfois, on travaille lentement et l’inspiration est difficile. C’est normal et cela fait partie du processus!

Si tu veux aller plus loin, je te donne d’autres conseils dans mon livre:

Partager cet article

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *