Brenda Ueland: Si vous voulez écrire

Brenda Ueland
Persuadée que les écrivain-e-s débutant-e-s sont avant tout bloqué-e-s par leurs peurs de ne pas être assez doué-e-s, Brenda Ueland, pionnière des ateliers d'écriture, a donné de précieux conseils de style dans son livre (malheureusement pas traduit en français) If You Want to Write (1938). J'en partage ici quelques uns avec toi.

Brenda Ueland, une pionnière

Brenda Ueland (1891-1985), dont j’ai déjà parlé ici, était une journaliste, écrivaine, éditrice américaine, qui enseignait l’écriture créative. Elle a publié un livre de référence sur le sujet en 1938, If You Want to Write: A Book about Art, Independence and Spirit. On ne trouve malheureusement pas de traduction française de Si vous voulez écrire. C’est pourquoi je partage un peu de sa sagesse dans cet article, car il est pour moi, et pour bien d’autres, un ouvrage de référence.

Conseils de style de Brenda Ueland

Tenir un journal intime

Dans Si vous voulez écrire, Brenda Ueland raconte les ateliers d’écriture qu’elle donnait, principalement à des femmes au foyer. Elle en profite pour partager des conseils de style, qui prônent avant tout la recherche de la vérité la plus simple. Ainsi, ses meilleures élèves, à son avis, étaient celles qui racontaient sans fioritures leur vie de tous les jours; quant à celles qui arrivaient à ses ateliers avec une plus grande expérience d’écrivaine, elle trouvait leurs textes ennuyeux et ampoulés.

Elle conseillait, pour libérer son style, de tenir un journal intime quotidien. Et elle donnait cet exercice, pour simplifier son style et donc l’améliorer:

Afin de développer votre capacité à écrire avec honnêteté – c’est-à-dire ce que vous ressentez vraiment, et de le dire sans fioritures […] -, écrivez vingt histoires de plus dans votre journal chaque jour de votre vie, de manière insouciante, impulsive et honnête. Vous trouverez ainsi votre voix authentique, non seulement dans vos lettres ou votre journal, mais aussi dans votre écriture de fiction.

p. 118, ma traduction

Travailler l’authenticité avant tout

Brenda Ueland accordait donc beaucoup d’attention à l’authenticité. Seule cette dernière permettait de trouver sa voix, d’améliorer son style et d’éviter les textes ennuyeux. Selon elle, en effet, un texte écrit de manière authentique est forcément prenant.

Travailler sur sa propre vie

Bien plus: elle conseillait même de travailler sur sa propre vie. Car

le meilleur moyen pour devenir un-e meilleur-e écrivain-e est de devenir une meilleure personne. Par meilleure, je n’entends pas quelqu’un de gentillet, parce qu’une personne extraordinaire fait souvent des choses que les soi-disant bonnes personnes trouvent mauvaises. J’en suis même venue à penser qu’il y a une certaine ironie dans la vie de ces écrivains jour et nuit assis à leurs bureaux, tendrement protégés de toutes les distractions, les dangers et l’inconfort, occupés seulement à perfectionner leur style.

p. 113, ma traduction

Travailler sur soi et sur sa vie, c’est donc vivre, et non se protéger de tout. Et c’est l’écrire de manière simple, directe, abrupte. La personnalité de l’écrivain-e compte davantage que ses idées ou son seul travail.

Autres conseils d’écriture

Brenda Ueland recommande aussi de prendre du temps pour marcher, mais aussi pour être au calme. Car

l’imagination travaille lentement et dans le calme. […] Les bonnes idées viennent lentement, et plus vous êtes calme, tranquille et sans stimulation externe, plus les idées viennent lentement, mais meilleures elles sont.

p. 34, ma traduction

Voilà qui contredit l’image de l’auteur-e hyper stimulé (caféine et autres drogues); bien plus: c’est une vision qui va à l’encontre de celle productiviste de nos sociétés modernes. Et elle vaut la peine qu’on se penche dessus.

Si tu veux toi aussi essayer de retrouver facilement ta créativité, inscris-toi au défi d’écriture ci-dessous!

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre de pied à l’étrier!
Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les personnes qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut Nullam eleifend Donec dolor. mi, felis nunc elit.