Comment écrire quand on est triste ?

Dans cet article, je partage avec toi une astuce pour écrire quand les émotions te submergent.

Quand les émotions nous submergent

Comment écrire quand les émotions nous envahissent au point qu’elles entravent notre créativité? Une de mes clientes me le demandait l’autre jour, qui avait eu du mal à écrire pendant la période des fêtes à cause d’un deuil. Elle s’est alors trouvée bloquée, incapable d’écrire une ligne, inapte à contacter sa créativité et donc à avancer dans son projet.

Nous ne sommes pas des machines: ainsi, on se met parfois devant la page avec sérénité et envie d’écrire, mais parfois, aussi, on se sent triste, ou en colère. Et là, ça devient beaucoup plus difficile.

Doit-on renoncer à écrire quand on se sent mal? Si oui, comment avancer régulièrement dans son projet et ne pas risquer de l’abandonner complètement? Il vaut donc mieux écrire, même si c’est difficile. Et il faut faire quelque chose de ces émotions afin de pouvoir avancer sereinement.

Un petit exercice pour débloquer ton écriture

Quand tu te sens submergée par tes émotions, écris quand même (ou comme le préconise Julia Cameron: « Write through the blocks »). Mais voici ce que tu peux faire pour te remettre en douceur à ton projet:

Quand tu es face à la feuille et que tu es triste, ou en colère, par exemple, décris ton émotion: quelles sont tes sensations physiques? Quelles sont les pensées qui te viennent? Sois le plus précise possible. Tu verras, cette pratique te remettra sur les rails. Ensuite, et de manière complémentaire, remets-toi à ton projet sans te demander d’écrire bien, juste d’avancer. Tu risques même d’être surprise; en effet, certain-e-s écrivain-e-s disent que c’est dans les moments les plus douloureux de leur existence qu’ils ont écrit le mieux.

Écris régulièrement pour prendre confiance en toi

Ainsi, si tu arrives à écrire quand même quand ça ne va pas bien, tu prendras une immense confiance en toi. Et puis, comme le dit Steven Pressfield, écrivain américain dont j’ai déjà parlé ici: il faut envisager l’écriture comme un job: parfois, on va bosser quand ça va mal. Ce n’est pas le plus agréable, mais on le fait quand même.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus

2 réponses

  1. Je m’appelle Fitia MANASOA!
    Je trouve plus d’inspiration à des moments difficiles qu’à des moments de joies!
    Quand j’écris quelque chose, j’ai l’impression d’écrire une lettre à une personne à l’autre bout du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *