Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

D’ « écriveuse » à écrivaine accomplie: le témoignage de Susy!

écrivaine accomplie
Découvre ici le témoignage de Susy, qui ne se sentait pas légitime dans ses rêves d'écriture et qui a accompli un sacré chemin depuis!

« Ecriveuse », ce mot est de Susy, avant qu’elle ne devienne une écrivaine accomplie. Susy n’osait pas donner de légitimité à son rêve d’écriture. Passionnée de lecture et de romans, elle rêvait pourtant depuis toujours d’en écrire, elle aussi.

Et, si aujourd’hui elle témoigne encore anonymement, Susy est bien déterminée à terminer ce premier roman qui lui tient tant à coeur.

Avec Susy, sur cinq mois d’accompagnement, nous avons travaillé sur son sentiment de légitimité, tout en mettant en place la structure (routine d’écriture, outils techniques) propice à l’écriture du roman qui la hantait depuis si longtemps.

Une chose qui l’a énormément aidée: les ateliers d’écriture collectifs données à toutes les écrivaines du moment! Voici son témoignage (anonyme):

Une aspiration profonde éclipsée par les doutes

Avant de collaborer avec Marie-Eve, je la suivais assidûment sur les réseaux sociaux et j’assistais fréquemment à ses webinaires. Parfois, je me lançais dans l’écriture à partir de ses propositions, mais je croyais que cela ne me concernait pas vraiment. J’étais simplement une « écriveuse » amatrice, éprise de mots doux, de pages matinales et d’écrits sur commande pour autrui. J’étais une passionnée de lecture, mais jamais je n’avais envisagé sérieusement l’idée d’écrire un roman.

Pourtant, ce rêve doux me hantait depuis longtemps. La question « Que veux-tu faire quand tu seras grande ? » était invariablement suivie de « écrivaine » dans les murmures de ma petite voix intérieure. Cependant, cette aspiration était constamment éclipsée par les doutes, alimentés par le discours ambiant qui minimisait l’écriture comme une simple distraction, s’à autoriser une fois que toutes les autres tâches étaient accomplies.

Le choix d’un accompagnement spécifiquement pour les femmes

J’ai fait le choix de travailler avec Marie-Eve pour plusieurs raisons, à la fois personnelles et professionnelles. Du côté personnel, lorsque je lisais ses mots ou l’écoutais, je percevais une personne empreinte de sensibilité et facilement abordable. J’avais l’impression, à force, de la connaître un peu, et je souhaitais vivement un échange en direct avec elle. Cette opportunité s’est donc présentée lors d’une séance découverte. Elle a confirmé mon désir de me lancer avec elle.

Sur le plan professionnel, son expertise dans son domaine et son accompagnement spécifiquement dédié aux femmes ont été des éléments déterminants. Je ne prétends pas que les femmes ou les hommes sont meilleurs écrivains. Mais il est indéniable que la place des femmes dans cette discipline, comme dans tant d’autres, a été longtemps minimisée et négligée. À quarante ans passé, j’ai réalisé que je n’avais jamais étudié d’écrivaines. Pourquoi fallait-il que je fasse mes propres recherches pour découvrir des autrices brillantes comme Virginia Woolf ? Ainsi, le fait que Marie-Eve travaille exclusivement avec des femmes a pesé dans la balance, car nous n’affrontons pas les mêmes défis au quotidien. En effet, nos pensées et contraintes diffèrent.

Marie-Eve a ouvert les vannes et un torrent d’inspiration s’est déversé. Par moments, j’écrivais frénétiquement, répondant à une sorte d’urgence intérieure, comme si je devais rattraper le temps perdu. J’ai écrit sur des sujets personnels, dans mes pages du matin, dans mon petit carnet nomade. Au début, cela me semblait chaotique, je ne percevais pas la destination, mais je me suis laissée guider par les conseils bienveillants de Marie-Eve, avançant sans regarder en arrière, mettant de côté la quête de qualité pour privilégier la quantité, le flux, le « flow ». Peu à peu, je me suis sentie plus sereine, j’ai gagné en confiance et j’ai commencé à croire que mes écrits pouvaient être lus.

Susy

Petit à petit, devenir une écrivaine accomplie!

Le résultat m’a même surprise ! Tout était là, latent. Marie-Eve a ouvert les vannes et un torrent d’inspiration s’est déversé. Par moments, j’écrivais frénétiquement, répondant à une sorte d’urgence intérieure, comme si je devais rattraper le temps perdu. Ainsi, j’ai écrit sur des sujets personnels, dans mes pages du matin, dans mon petit carnet nomade. Au début, cela me semblait chaotique, je ne percevais pas la destination. Mais je me suis laissée guider par les conseils bienveillants de Marie-Eve, avançant sans regarder en arrière, mettant de côté la quête de qualité pour privilégier la quantité, le flux, le « flow ».

Peu à peu, je me suis sentie plus sereine, j’ai gagné en confiance. Et j’ai commencé à croire que mes écrits pouvaient être lus. C’est lors d’un atelier d’écriture, en échangeant avec Marie-Eve et d’autres écrivaines incroyables, que tout a fait sens. Après ce flux parfois chaotique, j’ai enfin discerné ma voie et tracé mon propre chemin. Bien sûr, ce n’est pas une promenade tranquille. Certains jours je reste sur la rive. D’autres jours, je dois pagayer pour surmonter des cascades. Mais Marie-Eve m’a montré comment avancer. J’espère bien poursuivre jusqu’à l’embouchure, là où je pourrai finaliser mon roman.

Trouver sa communauté d’écrivaines

Je souhaite me revendiquer écrivaine. J’aspire à devenir écrivaine. Je veux maintenir la flamme que Marie-Eve a allumée. Mon premier projet, qui me tient tant à cœur, ainsi que d’autres idées qui bourgeonnent déjà dans mon esprit, sont au centre de mes ambitions.

J’espère également maintenir le contact avec Marie-Eve et les autres écrivaines talentueuses et accomplies que j’ai rencontrées. L’écriture peut être un parcours solitaire. Mais l’échange avec d’autres est toujours stimulant et génère de nouvelles idées.

À toutes les personnes se trouvant dans une situation semblable à la mienne et hésitant à demander de l’aide, je dirais qu’il n’y a rien à perdre et tout à gagner.

écrivaine accomplie

Partager cet article

Écris un texte en 7 jours et retrouve confiance en ton écriture sans faire de plan!

Si tu rêves d’écrire mais ne sais pas par où commencer, ce petit défi te permettra de remettre le pied à l’étrier!

Marie-Eve
Marie-Eve

Je m’appelle Marie-Eve, et j’accompagne les femmes de Suisse romande qui veulent écrire et qui ont des difficultés à trouver l’élan pour aller jusqu’au bout d’un projet. Je t'aide à identifier tes blocages d’écriture et à aller jusqu’au point final.

En savoir plus